Se connecter / S'inscrire

La sophrologie, la solution pour une harmonie parfaite

 

Nombreux sont les français qui ont déjà eu recours à la sophrologie. S’il ne s’agit pas d’une spécialité médicale, c’est tout de même un bon complément médical qui permet de se retrouver avec soi-même et de progresser dans sa vie. Quelle est l’origine de la sophrologie et quelles sont les dispositions juridiques qui l’encadrent en France ? Autant d’informations à découvrir dans cet article.  

 

Qu’est-ce-que la sophrologie et que vise-t-elle ?

La sophrologie est un entrainement du corps et de l’esprit pour développer sérénité et mieux-être. Elle vise essentiellement l’harmonie entre les émotions, les pensées et le corps. Elle est un outil du développement personnel qui permet d’améliorer l’état de conscience et d’augmenter ses possibilités.

La sophrologie repose sur quatre principes à savoir :

le principe d’action positive

-le schéma corporel

-le principe de réalité objective

-l’adaptabilité.

Les principales méthodes utilisées en sophrologie sont la respiration, la relaxation et le visionnage.

 

Quelle est son histoire ?

Plus connu sous le vocable de sophrologie caycédienne, la sophrologie est une invention du Dr Alphonse Caycedo, un neuropsychiatre. Il inventa le terme en 1960 pour désigner les techniques d’hypnose qu’employaient les psychiatres. La sophhologie commencera son évolution à parti de 1967 avec l’ajout des techniques comme la relaxation, qui viendront la préciser. Après la tenue du congrès mondial de sophrologie en 1970 à Barcelone, la méthode fera son apparition en France en 1972.

En 1988, le Dr Alphonse se retire pour perfectionner la sophrologie et y ajouter quelques techniques et exercices. Elle sera par la suite, utilisée en dehors du contexte hospitalier avant de s’étendre à de nombreux pays.

Aujourd’hui, la sophrologie ide de nombreuses personnes à être en harmonie avec elles-mêmes tout en améliorant leur mode de vie.

 

Quel est le rôle du sophrologue et quels sont les bienfaits de la sophrologie ?

Plus qu’un thérapeute, le sophrologue a pour mission principale d’aider le patient à se détendre se relaxer pour mieux affronter ses difficultés. Ce spécialiste, par ses différentes techniques, amène le sujet à retrouver l’équilibre entre sa personnalité intérieur et extérieure et il l’accompagne dans ses épreuves tout en lui apprenant des moyens efficaces de vaincre ses phobies et angoisses. Les séances se résument en un entretien entre sophrologue et le patient et des exercices de relaxation, de détente et de visionnage.

La sophrologie s’applique aux personnes de tout âge et elle présente de nombreux avantages.

En effet, les techniques employées par le sophrologue permettent de lutter contre le stress et les angoisses, de soulager les douleurs et maux de têtes, de contrôler ses envies alimentaires pour un régime plus sain. Grâce à des exercices pratiques, elle permet d’améliorer les conditions de l’accouchement, de regagner confiance en soi, de vaincre ses peurs et phobies. Elle a prouvé son efficacité dans l’accompagnement des adolescents et des personnes du troisième âge qui vivent mieux cette période transitoire. Aussi, pour des troubles de sommeil, la sophrologie peut être une bonne solution.

 

Statut en France

Le métier de sophrologue fait partie des branches de la médecine douce et la profession est reconnue par les autorités compétentes comme étant une technique complémentaire d’une spécialité médicale donnée. On retrouve généralement parmi les praticiens de cet art, les sages-femmes et les médecins qui suivent des formations qualifiantes en la matière. Toutefois, la loi française ne prévoit pas de textes juridiques ou de lois pour la réglementation de ce corps de métier. Les sophrologues font partie de quelques associations comme l’Union nationale des professions libérales.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *